Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-02-14T17:00:00+01:00

Les examens et l'attente des résultats

Publié par ananas-fait-sa-salade

Je n'avais pas prévu d'écrire maintenant cet article, mais mes résultats du premier semestre sont tombés arrivés plus vite que prévu. Je me suis donc dit que parmi les dizaines deux-trois idées que j'avais, je pouvais bien commencer par écrire cette réalité des études !

Il faut savoir qu'à la fac, les examens ne sont pas avant les vacances, Oh non ! ce ne serait pas amusant, les sadiques ! Ils sont en janvier quand tu as bien mangé pendant deux semaines et que tu te rends comptes que : Oh malheur il va falloir que tu te mettes à travailler !

Et que, double malheur, il ne te reste que quelques jours !

Avec un peu de chance, tu es dans les chanceux qui ne commencent que la seconde semaine, ce qui te laisse quelques jours de plus. Tu rentres alors dans une phase intense de recensement d'énumération de toutes les matières que tu as à réviser et tu te mets à sortir tous tes classeurs du placard où tu les avais soigneusement rangés.

Et c'est parti ! Tu entreprends alors un marathon pour avoir le temps de comprendre d'assimiler toutes les notions qui vont potentiellement tomber aux partiels. Autrement dit, un processus de gavage d'apprentissage approfondi démarre et te prend tout ton temps.

Et voilà que le jour tant attendu redouté arrive. Tu attends alors dans le froid, car il ne faudrait pas ouvrir les portes trop tôt, hein même quand il pleut ! Des sadiques, je vous dit ! Et là, tu dois trouver ton nom sur 150 feuilles pour avoir ton numéro de place qui naturellement change à chaque épreuve... Et comme on est à la fac, ce ne serait pas drôle s'il n'y avait pas d'erreur...

Les portes s'ouvrent et tu t'installes enfin sur ta chaise pour attendre impatiemment le prof et accessoirement le sujet de l'examen. A ce moment, tu n'as qu'un envie : commencer à composer tout en espérant de tout ton cœur être capable de répondre à toutes les questions...

Et puis vient ce moment où tu te rends compte que finalement tu es peut-être capable de faire deux ou trois trucs...

Et tu enchaines ainsi les matières. Bon cela dit, la fac est plutôt bien lotie vu que l'on a rarement plus de 5 ou 6 matières par semestre...

En ressortant de chacune des épreuves tu as alors deux attitudes possibles : la satisfaction personnelle totale ou la déprime abyssale.

 

Il faut savoir que si tu es dans le premier cas, il est fortement déconseillé d'évoquer le partiel terminé avec d'autres personnes l'ayant également passé sous peine de finir dans le second cas...

Commence ensuite une très TRÈS  TRÈS TRÈS longue période d'attente. Et oui, parce qu'il faut bien sûr attendre les résultats. La durée des corrections est d'ailleurs plutôt extrêmement variable : elle peut aller de quelques semaines à plusieurs mois voire années.

Et enfin arrive la délivrance.... Quoique des fois, on aurait préféré ne pas savoir. Cela dit généralement, c'est plutôt de bonnes surprises bien que l'on pourrait objecter qu'à la fac, DÉCIDÉMENT on SURNOTE mais aussi des mauvaises, ce qui entrainent de magnifiques conversations sur le groupe classe sur f*c*b**k (remarquez bien comment je garde la marque anonyme pour éviter de faire de la PUB) du genre "euh pourquoi je suis marqué absent au partiel alors que j'étais là ?" et comme réponse "Ah bon toi aussi ?". Enfin bref, les notes entrent au cœur d'immenses débats !

Personnellement, je me suis sentie pousser des ailes ! Parce qu'après tout, on bosse quand même un peu beaucoup et ce n'est pas toujours facile de savoir ce que l'on vaut surtout quand on commence une nouvelle filière.

Tout ton stress redescend enfin et tu es rassurée sur tes choix, tes compétences et surtout le fait que ton travail paye : malgré tous tes doutes, tu valideras ta licence et donc potentiellement tu réussiras à l'ESPE et au CRPE !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog