Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-03-21T18:22:34+01:00

L'UED éveil scientifique en école primaire

Publié par ananas-fait-sa-salade

L'année dernière, donc quand j'étais en L2, j'ai dû choisir ce que la fac appelle "Unité d'enseignement découverte". Autrement dit, on avait le choix entre une petite dizaine de module n'ayant rien à voir avec notre formation - même si globalement, elles restaient toutes scientifiques. Ça pouvait aller de l'astronomie, au développement durable en passant par la programmation de page web ou le montage de vidéo.

Moi, j'ai choisi éveil scientifique en école primaire, ce qui me permettait d'aller toutes les semaines dans une école pour mener en binôme et avec l'aide de l'enseignant une séquence de sciences. Enfin, ça c'était la théorie...

10 paroles marquantes de cette UED

1- "Oups, on n'a pas de classe pour vous !"

Et oui, même si le nombre de places était limité, les responsables avaient juste oublié de qu'il fallait faire un calcul tout simple : nombre de classe disponible x 2 (car on est en binôme). Résultat, on était 4 groupes à ne pas avoir d'école, ce qui n'est pas franchement pratique. Heureusement, j'avais déjà fait des stages et donc grâce à la directrice de cette école, j'ai pu atterrir dans la maternelle du groupe !

2 - "Alors qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire ?"

Oui, parce que du coup, on n'était pas vraiment prévu dans la classe... On est donc passé de la fabrication d'un manège (en lien avec le thème du cirque) à un herbier. Bon cela dit, si on oublie le fait que l'on était en mars et que donc il n'y avait pas franchement de feuilles, l'idée était plutôt sympa !

3- "Euh, mais en fait, moi je n'y connais rien en plante... C'est quoi cet arbre d'ailleurs ?"

On était deux matheuses, donc les arbres, je dois dire qu'on ne les fréquentait que de très loin (ou de très près : Aïe ma tête !). Heureusement pour nous, le directeur de l'école avait déjà référencé les espèces présentes dans l'école, il ne nous restait donc plus qu'à les retrouver (ce qui soit dit en passant n'est pas simple quand il n'y a pas de feuilles...).

4- "Mais t'es qui toi ?"

Ou la découverte du monde des MS/GS. Personnellement, je n'avais jamais été en maternelle, du moins, sans y être élève et je dois dire que j'avais oublié comment les zenfants sont à cet âge-là ! Turbulents, mais aussi dynamiques, curieux, gentils, adorables, intelligents... Bon en vrai, j'avoue que je ne pensais pas qu'un être aussi petit pouvait avoir des réflexions aussi poussées...

5 - "Alors, comment d'après vous on appelle le fruit du pin ? - Le pin d'épice !" (évidemment, la faute d'orthographe est volontaire... C'est tellement plus drôle !)

Comment rester de marbre ? La blague était tellement bien trouvée, surtout qu'au final, le petit B. s'est fait punir par son enseignante... D'autant plus que même elle a ri (Bon bin, on repassera pour la cohérence).

6 - "Prenez tous un sac pour mettre vos feuilles dedans ! (3 min plus tard) Euh, non ça ne va pas le faire... Redonnez-les moi, on va plutôt faire des sacs collectifs !"

J'avoue, on aurait pu anticiper que des petiots comme eux s'intéresseraient plus à la prise du vent dans les sacs, qu'aux arbres devant eux... Au moins, note pour la prochaine fois : ne pas distribuer de sac à chacun !

7- "Et ça c'est quoi son nom ? Du lierre !"

Et de un !!! Ils commençaient enfin à mémoriser et à reconnaître les plantes ! Après plus de trois semaines où nos p'tits observateurs nous donnaient les noms au hasard, on a réussi à avoir les bonnes réponses du premier coup ! Ils ont même retenu les principales caractéristiques de chaque plante montrée ! Je ne vous dis pas l'euphorie dans laquelle on était quand on est rentrée à la fac après !

8- "Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'est un herbier ? - Euh, c'est pas la même chose que des étudiants ?"

Alors là, je me demande bien avec quoi il a pu confondre... Cela dit, ça m'a bien fait rire !

9- "Bah qu'est-ce que vous faites là ? Les élèves sont tous chez eux..."

J'avoue que je ne m'attendais pas à celle-là. Bon d'accord, ça arrive à tout le monde d'être malade, mais ne pas prévenir c'est plus limite (merci pour le ticket de tram aller-retour et les 40 min de trajet) alors que l'enseignante était en congé maladie depuis le début de la semaine et qu'on était vendredi...

10- "Et sinon, vous revenez quand, parce que c'est sympa que vous fassiez classe à ma place, j'ai le temps de faire plein de choses !"

Non non, je n'en fais pas trop ! Non, en vrai, l'enseignante a apprécié que l'on vienne, surtout qu'au final comme elle ne nous a pas vraiment beaucoup aidé et qu'elle a paru plutôt absorbée par son téléphone quand on était en classe, ça devait être plutôt confortable pour elle...

 

Bon, après ce n'est que mon expérience ! D'autres ont fait la même UED et ont eu des profs qui les ont vraiment guidés et aidés. D'autres encore ont eu des profs qui avaient déjà tout préparé et du coup n'étaient là qu'en assistanat...

Personnellement, même si on a dû tout faire nous même et que du coup, ce n'était pas vraiment du grand art, j'ai adoré !

En tout cas, tous ceux qui sont avec moi cette année en L3 ont adoré cette expérience et je dois dire que l'UED revient souvent sur le tapis ! Donc si vous voulez être prof et que votre fac propose cette UED, faites-là, ça fera une première expérience et un bon test pour savoir si ce métier est fait pour vous ou non !!!

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog